Offcanvas Info

Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

KHALIFA ET RIPOUX-BLIQUE GARNISON

Ajouter aux favoris
Ajouté 12-04-2020 11:58:15
Publié par

Description

KHALIFA ET RIPOUX-BLIQUE GARNISON

A l’ère du village planétaire, des autoroutes de l’information et des nouvelles technologies on constate quotidiennement des débats sur tous les aspects de la gestion de la cité qui se déroulent continuellement dans toutes les sociétés du monde.

Ces débats ne se limitent plus aux cercles d’initiés, de «  sachants » ou de la pseudo-élite mais Ce sont élargis, démocratie participative et NTIC aidants, à toutes les franges de ces sociétés.

En Algérie, depuis le début de la révolution pacifique du peuple en février dernier, tout nos débats n’en sont réduits qu’aux chroniques « Bolywodiennes » d’une garnison militaire digne d’une série télévisuelle-navet et de mauvais gout pouvant faire rougir le fameux et interminable feuilleton « les feux de l’amour ».

En effet, après avoir subi plus de 50 discours nauséabonds, menaçants à partir de casernes de feu le gininar AGS en tenue de combat.

Apres avoir subi le fameux «  il faut aller jusqu’au bout » du même gininar AGS concrétisé par l’incarcération injuste et sans aucune base légale de centaines d’activistes du Hirak

Apres avoir subi des « intikhabates bessif » a l’ombre des chars et des Klashs ayant abouti a l’intronisation par la junte militaire des gininars conduite par le même gininar AGS d’une vitrine civile en la personne de la potiche Tebboune.

Apres avoir subi le marathon-show médiatique des funérailles présidentielles de ce même gininar AGS ayant rendu l’âme «  soudaincoup » comme disait Fellag sitôt sa mission accomplie qui consistait à renouveler la vitrine civile du pouvoir mafieux.

Voilà qu’on en arrive aujourd’hui au summum de ce vaudeville en pleine tragédie sanitaire mondiale du Corona ou les peuples de la planète entière vivent dans le stress, la peur et la mort.

Oui !!! Alors que l’actualité nationale Algérienne, à l’instar de tout les pays du monde, ne devrait être monopolisée que par cette saloperie du virus covid 19, chez nous celle-ci est concurrencée pour ne pas dire dominée par les agissements et la lutte féroce que se livrent les différents clans du pouvoir mafieux de la junte militaire.

Dans tout les réseaux sociaux, les vidéos et les très rares organes de presse algériens on ne cesse de lire, voir ou écouter, que tel gininar a été arrêté subitement, tel autre demis de ces fonctions sans aucune explication, un autre s’est enfuit a l’étranger avec un magot, celui-ci est en suisse pour soins a été chassé de l’hôpital…. Etc.…. et que même un simple Adjud-âne qui faisait fonction de « filtre » ou homme de confiance de feu le gininar AGS a pris la poudre d’escampette et a été exfiltré d’algerie avec dans ses bagages des dossiers sécuritaires classés top secret et compromettants sur des officiers supérieurs de cette hiérarchie de la junte.

Pendant tout ce temps des procès iniques de détenus d’opinions, des incarcérations de nouveaux activistes, des convocations pour intimidations d’autres activistes se déroulent chaque jour en profitant lâchement de la « trêve sanitaire » du hirak décrété par le peuple.

Au même moment également, comme tout les pays du monde, l’Algérie du fait de la négligence et de l’incurie de ce régime se retrouve plongée de plein fouet dans les atrocités et les ravages que cause cette pandémie partout ou elle passe même dans les pays les plus développés.

Chez nous la seule préoccupation de cette junte militaire est de sauver son régime el heggar prédateur et mafieux, de sauver leurs peaux ainsi que leurs avoirs mal acquis, ceux de leurs familles et de leurs prête-noms du «  FCE et ridjal el a3mal».

Le summum de cette gabegie est symbolisée par la venue d’une équipe d’aide et d’assistance médicale chinoise supposée être venue faire profiter les soignants Algériens de leur expérience acquise a Wuhan lieu du déclenchement de cette tragédie mais comble de l’ironie, depuis leur descente d’avion il y’a de cela 2 semaines cette équipe médicale a disparue dans la nature et personne ne les a vu dans aucune structure sanitaire civile du pays.

La rumeur et le bon sens populaire disent que les gininars et leurs supplétifs civils les ont réquisitionné a l’hôpital militaire de Ain naadja ainsi que dans la résidence de la nomenklatura a club des pins, ce qui n’étonnera personne de la part de ces beggarines inhumains sans foi ni loi.

Egalement pendant ce temps là, la totalité des télévisons ou « kanawete el istihmar » a leur tète la chaine publique « el yatima » ne cessent d’organiser des plateaux d’allégeance et de glorifications de cette junte militaire animée par des journalopes-khemassines-mounbatihines et des pseudos douktours-bouffons du roi 0.0 produits de la « nouvelle Algérie » en espérant un retour d’ascenseur pour services rendus.

L’exemple type de cette «  Sahafa de la médiocratie» est un certain A.Belkaim qui avait osé dire impunément a K.Daoud invité de la chaine el djazairia one en directe : «  comment se fait il que vous ne soyez pas encore assassiné vu vos positions anti intégrisme islamiste ».

Ce lehass propagandiste kerchiste se retrouve conseiller a la présidence de la ripoux-blinque garnison de tebboune !!!

Le ministre de la santé, professeur de médecine de son état, reçoit officiellement un douktour-imam-charlatan dont le patronyme n’est même pas Algérien : Loth bonatero, celui-ci après avoir prétendu pouvoir prévoir a l’avance les séismes, vouloir changer les mesures horaires, vouloir se présenter aux présidentielles, arrive a se venter d’avoir un vaccin contre le virus du corona qui a mis a genoux les laboratoires de la planète entière ce qui nous rappelle la fameuse histoire de l’autre douktour zaibet et son fameux « rehmet rebi » et celles de belahmar et cheikh chemsou.

Mr El Kadi Ihsane directeur des Web medias Radio M et Maghreb Emergent vient de voir ses sites censurés et inaccessibles en Algérie sauf a travers un VPN.

Cet acte est l’œuvre d’un gouvernement de la «  nouvelle Algérie » dont le ministre de l’information ( A.Belhimer) est l’ami de 40 ans du directeur de ces web medias et un autre ministre ( F Ait Ali), ami également du directeur, a squatté et élu domicile pendant des années les colonnes et les plateaux de ces medias !!!

Cette prédisposition à trahir et planter des «  couteaux dans le dos » aux amis dés qu’on intègre les arcanes du pouvoir corrupteur et corrompu est elle une maladie que nous portons dans nos gènes ?

Tout cela fait de notre pays malheureusement « bled el dab rakeb moulah », de la « Harki-ologie et trahison » la fierté mal placée ainsi que de la stupide attitude de «  Zlite wa t’fer3ine » et la pathologie aigue du « one two thrisme » primaire.

De l’autre coté les islamistes de tous bords se voyant ou se croyant les « leaders » et meneurs de la révolution populaire pacifique rêvaient déjà du pouvoir qui leur revenait de droit selon eux, c’est pour cela qu’ils ont tergiversé jusqu'à la dernière minute pour se joindre aux nombreux appels des camps progressistes et démocrates pour la suspension des marches du Hirak.

Ce n’est qu’a 48 h en voyant que la tres grande majorité du peuple a adhéré a cet appel qu’ils ont du s’y joindre a leur tour, certains d’entre eux, comme Zitout et son mouvement Rachad, sont allés pour ne pas « rater l’occasion qu’ils étaient persuadés s’offrir a eux de prendre enfin le pouvoir » jusqu'à appeler a continuer les marches en faisant des carrés de 100 personnes espacés !

D’autres suite à la fermeture très tardive des mosquées se sont roulés par terre et n’arrêtaient pas de « crier au sacrilège » allant jusqu'à s’agglutiner et prier sur les trottoirs de ces mosquées fermées pour protester et défier le pouvoir.

Suite aussi a la demande insistante de ce courant pour diffuser du coran dans les mosquées, le pouvoir mafieux a fini par céder a ce desiderata en faisant fi des nuisances sonores et du climat de stress et traumatique que ca ne manquera pas d’installer parmi la population.

Avec la venue prochaine du mois de ramadhan, je prends le pari que ces islamistes vont commencer d’ores et déjà a sauter au plafond afin de demander la réouverture des mosquées ainsi que la levée du confinement ( du moins un réaménagement de ses horaires) pour ne pas avoir a sacrifier le sacro saint rituel ramadhanesque des quartiers populaires : les tarawih et halakates thé-zlabia-kelbelouz-ZETLA jusqu’au bout de la nuit afin de pouvoir dormir toute la journée pour se reveiller a quelques minutes du adhane.

Et comme de bien entendu le pouvoir mafieux ne manquera pas de céder aux demandes de ses allies naturels.

Quid des camps démocrates et progressistes entre ce Corona et tout ces Conaros ?

La position de ce camps peut être symbolisé par la position et l’opinion émise par K. Daoud dans son fameux article au magasine Français « le point » et par l’avalanche de réactions qu’elle a suscité dans les deux camps symbolisées par une condamnation unanime des camps arabo-islamiste (et pour cause !!!) et par une division parfois virulente entre les pour et les contre dans le camp démocrate et progressiste.

Elle peut également être symbolisée par les positions de certains de ce camp progressiste et démocrate qui n’accordent leur solidarité à K.Tabou et ne condamnent que du bout des lèvres ou pas du tout ( à l’instar de H.Lallam) face au traitement illégal, inhumain, l’acharnement « judiciaire » ainsi que la torture qu’il subit de la part de la junte militaire et ses supplétifs, parce qu’on lui reproche le fait d’oser « fréquenter et s’acoquiner » avec les membres du mouvement Rachad ou Amir DZ ainsi que le fait que sa femme porte le voile et s’exprime en utilisant des références religieuses !!

Comme si l’espace public, surtout a Alger et dans les grandes villes, n’est pas saturé a satiété par des femmes qui portent ces accoutrements ( voile, niquab, djelbab), normalement étranger a notre culture algérienne millénaire, soit par conviction, par mimétisme ou a cause du harcèlement sociétal et environnemental.

Bref ! a mon sens nous autres dans le camps progressiste on se retrouve piégé par l’odieux chantage du pouvoir mafieux qu’il a de tout temps utilisé qui consiste à nous dire : « soit c’est moi ou alors c’est l’ogre islamiste qui va vous dévorer tout crus » ce qui fait qu’il a réussi a diviser ce camps entre ceux qui se résignent et cèdent a ce chantage en disant : » PLUTOT CE POUVOIR QUE LES ISLAMISTES » et ceux qui résistent contre vents et marées en luttant et en disant comme en 1991/92 : NI PESTE, NI CHOLERA et que nous ne sommes pas éternellement condamnés a n’avoir pour seule et unique vocation que d’ être de potentielles victimes expiatoires soit de la junte militaire mafieuse ou alors de l’islamisme a travers un état-khalifa théocratique.

En résumé et pour rester dans la bipolarisation des années 90, le pouvoir mafieux recrute à sa cause dans la partie démocrate-éradicatrice et les islamistes « drague » et arrive à rallier certains dans la partie démocrate-réconciliatrice.

La résultante est que ce camps progressiste démocrate se réduit comme peau de chagrin et est rogné sur ces 2 bords. 

OU EN SOMMES NOUS AUJAURD’HUI ?                                                                 

Le pouvoir mafieux a été ébranlé et a mis un genoux a terre durant la période de février jusqu’au début des arrestations en juin, alors qu’il fallait lui porter l’estocade finale a ce moment là en augmentant la pressions par exemple par une grève générale et l’occupation permanente des places publiques, les tergiversations et le manque de courage du Hirak, de l’opposition en générale ainsi que les basses manœuvres du pouvoir et ses affidés lui a permis non seulement de se relever mais de renouveler sa vitrine civile a travers un simulacre d’élections.

Comme si cela ne suffisait pas voilà que la tragédie mondiale du covid 19 nous tombe dessus offrant ainsi au pouvoir non seulement une trêve mais également une chance inespérée de pouvoir rebondir et se régénérer.

En effet, après avoir volontairement « importé » ce virus et l’avoir laissé se propager dans le pays avec un laxisme évident et flagrant, il passe a l’offensive en ramassant et en intimidant un par un tout les activistes de la révolution, tout en préparant un projet de constitution taillé sur mesure en parallèle.

Le pouvoir mafieux a identifié clairement les forces qui le menacent dans la société civile et politique et concentre toute son énergie a travers ses forces de répression ainsi que sa justice du tilifoune afin de les neutraliser.

Ces forces sont selon moi les suivantes :

  • dans le camp démocrate et progressiste ce sont les partis qui constituent le PAD, RAJ LADDH, les associations féministes ainsi que les défenseurs de la langue et culture Amazigh dans le monde associatif, les très rares medias libres, les journalistes freelance et libres comme Khaled Drareni et d’autres.
  • Dans le camp islamiste c’est les résidus de l’ex FIS et le mouvement Rachad ainsi que les associations satellites gravitant autour.

C’est ce qui fait que la quasi-totalité des 1200 détenus d’opinions et politiques du Hirak appartiennent ou sont sympathisants de ces forces.

CONCLUSION

Il faut absolument que les forces évoquées plus haut et les hirakistes en générale se trouvent une plateforme consensuelle minimale garantissant la démocratie, les libertés publiques et individuelles pour tous et concentrent leurs énergies sur le combat contre ce pouvoir mafieux afin de le démanteler.

Pour cela il faut absolument passer de la position actuelle défensive et de stricte réaction aux actes et agissements du pouvoir à la position offensive comme au début du Hirak afin de renverser le rapport de force.

A défaut je crains fort que la messe sera dite, que le temps joue contre la révolution citoyenne et pour la junte militaire des gininars.

Celui qui ne se souvient pas du passé est condamné à le revivre et dans notre cas ce passé justement nous apprend justement cette vérité implacable :

DEPUIS LE PUTCH EN 1962 DE L’ARMEE DES PLANQUES DES FRONTIERES, NOTRE CHERE ALGERIE N’A PAS CONNU NE SERAIT-CE QU’UNE MINUTE D’ALTERNANCE AU POUVOIR.

Le pouvoir machiavélique de la JUNTE MILITAIRE des GININARS fait tout pour empêcher toute alternance au pouvoir et tout changement en usant de toutes les méthodes, a nous tous de tout les camps, qui aspirons à un vrai changement en Algérie de faire preuve d’imagination et d’initiatives afin de déjouer les plans diaboliques de ce pouvoir DICTATORIAL.

A défaut, si l’on décide qu’à la mémoire on choisisse l’oubli, malheureusement il va falloir se rendre à l’évidence et se dire que notre pays est maudit et que :

ELLAH GHALEB HADHA MA HELBETE, NOUS N’AVONS QUE LA GESTION ET LE POUVOIR QUE NOUS MERITONS ET QU’IL AURA ENCORE DE TRES BEAUX JOURS DEVANT LUI POUR ACHEVER NOTRE CHERE ALGERIE POUR UN BON MOMENT ET TAR LEHMAM POUR NOTRE GENERATION.

Cordialement a toutes et tous et prenez soin de vous.

Sahitou, Thanemirth, merci.

Ci-joint, comme d’habitude et histoire d’adoucir les mœurs, un moment de détente auquel participe un gars bien de chez nous ( Zaouche Nassime en blanc) qui a fait l’admiration et le tour du monde.

Vidéo

Détails de l'Article

ID de l'Auteur: 56
Affiché: 38231
Expire: 12-04-2021 02:00:00

Commentaires

Custom Banner